Head-Image

Actualités

BAYERN DIGITAL II : Programme d'investissement pour l'avenir numérique de la Bavière | Trois milliards d'euros de 2018 à 2022, création de 2000 emplois

12.06.2017



capture d'écran | Zentrum Digitalisierung.Bayern

Avec un nouveau plan de 10 points, le cabinet ministériel bavarois a adopté un plan-cadre de développement de l’ère numérique en Bavière, la seconde étape de l’initiative BAYERN DIGITAL. Le ministre-président Horst Seehofer explique : « Les grands axes d’action gouvernementale vont de l’infrastructure numérique pour une société connectée jusqu'à l’éducation et la formation aux réalités du numérique, en passant par la cybersécurité mais aussi par les applications numériques dans tous les domaines de la vie. (…) L’ère du numérique représente  une révolution technologique et sociale fondamentale, nous nous devons donc de relever les défis du futur à l’aide de concepts adéquats. Les gens touchés par la numérisation peuvent ainsi devenir participants et co-créateurs. (…) »

Selon le ministre responsable à la Chancellerie de l’État de Bavière, Dr. Marcel Huber, il s’agit d’un point de vue technologique et économique avant tout d’accompagner les PME dans les transformations numériques qui les attendent. Par-delà cet objectif, dans les mesures prises pour favoriser les évolutions liées à l’ère numérique, le gouvernement bavarois donne des lignes directrices en ce qui concerne la formation continue, la protection des consommateurs, les changements climatiques ou l’accessibilité universelle des services numériques. Le ministre a annoncé que le volume d’investissement prévu pour ce plan « BAYERN DIGITAL II » s’élève à 3 milliards d’euros de 2018 à 2022, et qu’il entrevoit la création de 2000 emplois. Ces investissements seront déjà présents dans le budget complémentaire 2018, ainsi que dans les budgets subséquents.

Le plan « BAYERN DIGITAL II » s'articule autour des 10 lignes directrices suivantes :

  1. Infrastructure : développement des réseaux de fibre optique dans toute la Bavière d’ici 2025 ; multiplication des points d’accès wi-fi publics et dans les écoles ; soutien au centre de test 5G à l’institut Fraunhofer pour les connexions intégrées à Erlangen.
  2. Cybersécurité : création d’un point de contact unique pour la sécurité informatique de certaines infrastructures critiques (ex: aéroports); intensification de la lutte contre le cybercrime ; équipement des forces de police avec les plus récentes technologies informatiques; renforcement de la R&D en matière de cybersécurité.
  3. Éducation numérique : salle de classe numérique dans toutes les écoles ; les cours d'informatique ou de technologie de l’information deviennent une matière d’enseignement obligatoire dans toutes les institutions d’éducation; formation continue de la main d’œuvre, notamment formation du personnel enseignant.
  4. Relève académique dans les disciplines numériques centrales : ingénierie de logiciels, ingénierie médicale, science des données, ingénierie centrée sur l’humain, recherche agronomique.
  5. Compétences numériques dans les PME : « offensive de transformation numérique » pour les PME, en collaboration avec les syndicats, ordres professionnels et chambres de commerce ; modernisation de la formation de la main d’œuvre pour l’adapter au marché du travail 4.0 (ex : création d'un diplôme en commerce électronique) ; soutien aux mesures de formation continue
  6. Champs d‘application clés des technologies numériques : intelligence artificielle, assistance robotisée, imprimerie 3D, développement de composantes électroniques intelligentes, applications pour accompagner la lutte aux changements climatiques, la gestion forestière et agricole, la gestion des eaux usées ; développement du Zentrum Digitalisierung. Bayern (ZD.B), entre autres sur de nouvelles plateformes thématiques comme la ville intelligente ou le marché du travail 4.0
  7. Concepts intelligents de mobilité : véhicules autonomes, numérisation des infrastructures routières, connexion des systèmes de trafic (ex : développement du partage d’informations dynamique sur le trafic actuel, émission automatisée de contraventions)
  8. Médecine et soins numériques : par ex., regroupement scientifique des hôpitaux universitaires (principalement Munich, Augsbourg, Würzbourg) ; projets de démonstration pour la transformation intelligente d’un lieu d’habitation afin de l’adapter aux besoins d’une fin de vie à domicile
  9. E-gouvernement: objectif d’une administration entièrement numérisée d’ici 2030 ; fonds d’innovations pour les projets-phares du secteur administration numérique ; justice numérique (entre autres circulation électronique de documents judiciaires, archives judiciaires  numérisées)
  10. Soutien aux personnes dans leur approche des changements induits par l’ère numérique : services aux aînés ; accessibilité universelle de tous les services des ministères bavarois et de leurs secteurs d’activité, notamment grâce à des initiatives « smart services » ; installation de 13 "BayernLabs" dans les zones rurales, afin de rendre tangible la révolution numérique dans toutes les sphères de la société

http://q.bayern.de/bayern-digital-investitionsprogramm/