Head-Image

Actualités

L’année 2018 marque un double jubilé pour la Bavière, qui fête les 200 ans de sa première constitution et les 100 ans de sa première république

09.01.2018



Une première constitution avait été développée en 1808 mais n’avait pu être appliquée en raison des guerres napoléoniennes. En 1818, la  Bavière devient une monarchie constitutionnelle. La particularité est donc que lors de l’ascension au trône, le monarque ne se fait pas couronner mais jure fidélité à la constitution. Les deux chambres de l’Assemblée corporative limitent le pouvoir du roi, et sont le précurseur de ce qui deviendra le Landtag. La constitution garantit l’égalité devant la loi, la liberté de religion, la liberté d’opinion et un accès aux instances étatiques basé sur les capacités et non sur le statut social.

Lorsqu’en novembre 1918 la première Guerre mondiale tire à sa fin, le mouvement socialiste, mené par Kurt Eisner, renverse la monarchie avec l’aide de soldats armés. Le roi Louis III prend la fuite. L’État dit « libre » de Bavière est créé : cette appellation « Freistaat » désigne en fait une république – par opposition à la forme monarchique de l’État – avant que les années 1920 ramènent les mouvances monarchistes, nationalistes et radicales de droite à l’avant-scène, influencées par la contre-révolution et le Traité de Versailles.

« La Bavière, et Munich en particulier, était démocratique bien avant qu’il soit question de « démocratie » en Allemagne, dans quelque sens révolutionnaire que ce soit. Elle était et est démocratique au sens populaire et traditionnel, c’est-à-dire : dans un esprit conservateur. » Thomas Mann dans la revue « The Dial », 1923, New York

De nombreuses activités sont prévues tout au long de cette année 2018 dans toute la Bavière : plus d’informations au http://www.wir-feiern.bayern/ Le compte Instagram @wirfeiernbayern vise à présenter la région sous divers angles, depuis le typique jusqu’à l’inattendu, grâce à la participation des citoyens de Bavière. www.instagram.com/wirfeiernbayern/.

Jusqu’en mars 2018, les citoyens de Bavière sont également invités à se prononcer sur leurs souhaits pour l’avenir dans une vaste consultation citoyenne, dont les résultats seront présentés solennellement au ministre-président. www.2030-deine-zukunft.bayern.