Head-Image

La culture bavaroise

La Bavière réunit modernité et tradition comme rarement d'autres régions européennes parviennent à le faire; les images des costumes traditionnels (Dirndl et Lederhose) sont mondialement connues, mais la Bavière s'est aussi fait une renommée internationale grâce à des entreprises bavaroises telles que Siemens, BMW ou Adidas.

« La maxime de l’État de Bavière est "Tradition et Progrès". Même dans une Europe sans frontières, la Bavière conservera sa spécificité et la conscience de sa propre valeur. » (ancien ministre-président Dr Günther Beckstein, 2008).
 
L'Oktoberfest, surnommé en bavarois la Wies’n, est à juste titre considéré comme la plus grande fête populaire au monde. Il attire annuellement plus de 6 millions de visiteurs provenant de partout dans le monde et constitue la marque de commerce d’une convivialité toute bavaroise.
 

« La Bavière est un État de culture »

Voilà ce que stipule la Constitution. Le gouvernement bavarois prend cette mission à cœur en accordant d’importantes subventions aux différentes institutions culturelles. On retrouve en Bavière des orchestres, des théâtres, des opéras, des musées et des festivals de renommée internationale.
 
Les innombrables villages pittoresques, les cités médiévales dotées de résidences royales et, bien sûr, Munich, capitale provinciale et métropole de rang international, représentent bien la Bavière. Mais ce sont aussi les somptueux châteaux, les églises baroques, les monastères médiévaux et les châteaux forts qui lui donnent son identité inimitable.
 
N'oublions pas le château de Neuschwanstein construit par Louis II de Bavière, ni l'église de Wieskirche, patrimoine mondial de l'Unesco, ou encore le Limes (tracé d'anciennes frontières romaines), Wurtzbourg, Bamberg et Ratisbonne.
 
La Bavière compte plus de 100 000 monuments architecturaux, 1 200 musées et collections ainsi que 40 théâtres et scènes d'opéra de premier plan.