Head-Image

L'histoire de la Bavière

La Bavière a toujours eu une place centrale en Europe : à la jonction entre Nord et Sud, Est et Ouest, les habitants de la Bavière peuvent s'enorgueillir d'un long passé historique diversifié.

La partie sud de la Bavière faisait déjà partie de l'empire romain. Des villes telles qu’Augsbourg et Ratisbonne furent fondées il y a 2 000 ans.

Du haut Moyen-âge jusqu'à l'Époque moderne existait sur le territoire de la Bavière le duché de Bavière, mais beaucoup de territoires étaient également placés directement sous les ordres de l'empereur allemand (Kaiser), comme par exemple la « ville libre d'Empire » (freie Reichsstadt), Nuremberg.

La Bavière moderne se développe à partir de 1806, lorsqu'elle devient un Royaume. Le roi de la Bavière le plus connu est certainement Louis II de Bavière, le « roi de contes de fées », qui, à côté de nombreux autres édifices, fit construire le célèbre château Neuschwanstein.

La Bavière entre en 1871 dans l'Empire allemand (Deutsches Reich), qui vient alors tout juste d'être fondé, et devient ainsi pour la première fois un État fédéral au sens moderne du terme.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Bavière se développe rapidement d'une région agricole en une région plus industrialisée. La Bavière est aujourd'hui un important centre d'innovation et de recherche et, avec plus de 12,5 millions d'habitants, une région au poids économique considérable en Allemagne et en Europe.

Les habitants de la Bavière prennent grand soin de leur histoire et de leurs traditions. De grandes manifestations telles que les Noces de Landshut, le festival de la Passion d’Oberammergau ou l’Oktoberfest témoignent aujourd'hui de l'histoire de la Bavière.

Mais la Bavière est aussi un précurseur dans les domaines de la protection de l'environnement et du climat : elle fut le premier Land à se doter d'un ministère de l'Environnement.

En savoir plus : www.bayern.de/histoire