Head-Image

Sciences et technologies
Exemples sectoriels

Bavière-Québec, neurosciences du vieillissement

Cette coopération sectorielle a été lancée en mai 2008, comme point culminant de plusieurs mois de réseautage entre les scientifiques des deux régions. Elle se veut une plateforme d'échange de connaissances sur tout ce qui a trait au diagnostic et au traitement de troubles neuro-cognitifs chez les patients atteints de démence, ainsi qu’une plateforme d’échange de méthodes de travail. En particulier, les participants veulent développer ensemble des outils de travail et de diagnostic, depuis les tests neuropsychologiques jusqu’aux procédés d’imagerie médicale.

Le premier Rendez-vous Bavière-Québec en neurosciences du vieillissement s’est tenu en 2008 en Bavière et a réuni chercheurs, étudiants en cycles supérieurs et stagiaires post-doctoraux autour des thèmes de la démence et du langage. Le deuxième Rendez-vous a eu lieu à Montréal en juin 2009, sur le thème de la plasticité cognitive.

Chercheurs, étudiants et universitaires se déplacent pour rencontrer leurs homologues de la région partenaire, assister à des présentations et participer à des ateliers de travail communs afin de trouver des axes de réflexion et autres pistes de recherche conjointes pour les années à venir. De plus, l’objectif plus large est de préparer une stratégie commune de recherche et de collecte de fonds dans le cadre du Septième Programme-Cadre de l’Union Européenne. Le premier projet européen a débuté le 1er mai 2010 sous le nom d'EMINA.

 

Bavière-Alberta : « Bons pour l'innovation »

Pour soutenir les activités de recherche et l'acquisition de technologies auprès des PME et entreprises artisanales, le gouvernement de la Bavière a lancé en juin 2009 le programme « Bons pour l'innovation pour les PME/entreprises artisanales ». Avec un budget annuel de deux millions d'euros, ce programme soutient la planification, le développement et la mise en marché de nouveaux produits et services et permet aux entreprises de se prévaloir de soutien technique et scientifique en provenance du monde entier. Ce programme est réciproque puisque le gouvernement albertain le mène de son côté également. Il permet aux entreprises et instituts de recherche de chaque région de bénéficier des transferts de connaissances et de technologies.

La PME bavaroise Language Tools GmbH de Munich s'est vu remettre le premier Bon pour l'innovation en juin 2009 en vue d'une coopération avec l'Alberta Ingenuity Center for Machine Learning (AICML) d'Edmonton.

À ce jour, des chercheurs et entrepreneurs albertains et bavarois travaillent déjà à de nombreux projets de recherche communs. D'autres demandes de coopération en provenance des deux régions ont été soumises à la Bayerische Forschungsallianz GmbH, une OBNL qui promeut la Bavière en tant que lieu de recherche et d'innovation.

Pour plus d'informations (en anglais): www.bayfor.org/bayern-quebec
www.bayfor.org/bayern-alberta
www.bayfor.org/international-cooperation
et
http://www.bayfor.org/een